UNE AFFAIRE DE FAMILLE, retour en demi-teinte pour Kore-Eda - Critique

"On avait quitté le japonais Hirokazu Kore-Eda sur la croisette en 2015 avec Notre Petite Sœur. Désormais habitué du festival de Cannes, il revient présenter en compétition une nouvelle histoire, celle d’une famille un peu singulière."
Cannes 2018 - Palme d’Or : Une Affaire de Famille de Hirokazu Kore-Eda

[CANNES 2018] BLACKKKLANSMAN, le KKK en prend pour son grade - Critique

"Visiblement en manque d’inspiration et d’inventivité pour servir la noble cause qu’il défend, Spike Lee tombe dans le piège de la facilité."
Cannes 2018 - Grand Prix : Blackkklansman de Spike Lee

[CANNES 2018] CAPHARNAÜM, mort avant d'être né - Critique

"La conclusion, qui donne la parole aussi aux parents, apporte sur le gong un second éclairage sur une situation bien complexe que Nadine Labaki aura au moins eu le mérite de mettre en lumière dans un Grand Théâtre cannois qui porte décidément bien son nom."
Cannes 2018 - Prix du Jury : Capharnaüm de Nadine Labaki

DOGMAN, le polar rageur de Matteo Garrone - Critique

"Matteo Garrone à Cannes, c’est un choc avec Gomorra et deux autres films passés par la Croisette sans faire trop de vagues (Reality, son deuxième Grand Prix en 2012, puis Tale of Tales). Avec Dogman, l’Italien entend à nouveau secouer son petit monde avec un polar rageur adapté d’un fait divers ayant secoué l’Italie."
Cannes 2018 - Prix d’Interprétation Masculine : Marcello Fonte dans Dogman

[CANNES 2018] AYKA, pénible chemin de croix - Critique

"Ce portrait que dresse Dvortsevoy de la Russie contemporaine pré-Coupe du Monde fait froid dans le dos."
Cannes 2018 - Prix d’Interprétation Féminine : Samal Yeslyamova dans Ayka

[CANNES 2018] HEUREUX COMME LAZZARO, odyssée mélancolique et bouleversante - Critique

"Trois ans après avoir remporté un Grand Prix surprise avec Les Merveilles, l’italienne Alice Rohrwacher revient en compétition avec Heureux comme Lazzaro, une odyssée mélancolique et bouleversante."
Cannes 2018 - Prix du Scénario : Heureux Comme Lazzaro d’Alice Rohrwacher

Le palmarès du 71ème Festival de Cannes !

Qui a décroché la fameuse Palme d'Or ?

[CANNES 2018] UN COUTEAU DANS LE CŒUR, invitation à l'hédonisme - CRITIQUE

Le cinéma, pansement à nos maux les plus douloureux.

COLD WAR, romance sur papier glacé - Critique

Une romance à la beauté parfois désespérée.

[CANNES 2018] COMPTE-RENDU #10 : les derniers films et nos palmarès !

Quels sont nos favoris pour le palmarès ?

LE POIRIER SAUVAGE, nouvelle fresque intime de Ceylan - Critique

Cannes 2018 se clôture avec un énorme morceau de cinéma !

[CANNES 2018] AYKA, pénible chemin de croix - Critique

Un long calvaire rêche qui n'a pas grand chose de cinématographique à livrer.

[CANNES 2018] CAPHARNAÜM, mort avant d'être né - Critique

Nadine Labaki au palmarès samedi ?

Photo de couverture de

Deux ans après l’arrivée fracassante du premier Deadpool au cinéma, le héros, chantre du politiquement incorrect, revient plus moqueur que jamais. Quête chancelante animée d’instinct paternel, ce second opus est une suite plus riche que son prédécesseur ainsi qu’un divertissement tout à fait honorable.

➡️ https://www.leblogducinema.com/critiques/critiques-films/deadpool-2-critique-869399/

[CANNES 2018] COMPTE-RENDU #9 : entre l'Italie et le Liban

Le fait divers sordide de Garrone et la claque de Nadine Labaki !

DOGMAN, le polar rageur de Matteo Garrone - Critique

L'Italien Matteo Garrone entend à nouveau secouer son petit monde avec un polar rageur !

MIRAÏ, MA PETITE SOEUR : un Hosoda mineur - Critique

Après les très appréciés et réussis Summer Wars, Les Enfants Loups et Le Garçon et la Bête, le japonais Mamoru Hosoda présente son nouveau film d’animation à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, Miraï, ma petite sœur.

Photos du journal

CANNES 2018 - BLACKKKLANSMAN, Spike Lee passe son message en force
https://buff.ly/2Kv4ryn

Box-office FR : AVENGERS, toujours premier malgré -27% d'audience et cumule plus de 4,3 millions de spectateurs. La sortie EVERYBODY KNOWS arrive second et RAMPAGE termine le podium !

[CANNES] COMPTE-RENDU #8 : Under The Silver Lake et Burning

On approche de la fin du Festival et on vient de tomber sur un sérieux prétendant au palmarès.

UNDER THE SILVER LAKE : sous le lac, la brume - Critique

Révélé en 2015 avec le thriller It Follows, David Robert Mitchell entre pour la première fois en compétition à Cannes grâce à UNDER THE SILVER LAKE, où Andrew Garfield part à la recherche de Riley Keough, mystérieusement disparue dans un Los Angeles brumeux.

MISSION : IMPOSSIBLE - FALLOUT : Tom Cruise en balade à Paris

L’Angleterre, l’Inde, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et… la France font partie des lieux de tournage de MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT.
Bande-annonce de ce nouvel opus !

DEADPOOL 2 ou l'irrévérence grand public - Critique

Un défouloir rythmé qui se regarde avec entrain.

COMPTE-RENDU #7 : Le retour de Lars von Trier et l'avant-première de Solo !

Septième épisode de nos aventures à Cannes, avec une journée TRÈS chargée qui a débuté avec The House That Jack Built et qui s’est achevée avec Solo : A Star Wars Story !

EN GUERRE, la lutte finale - Critique

Brizé et Lindon entrent en guerre !

BOHEMIAN RHAPSODY : la bande-annonce du film biographique sur Queen

Réalisé par Dexter Fletcher et produit par Bryan Singer, BOHEMIAN RHAPSODY nous montre un Rami Malek en Freddie Mercury surprenant.

[CANNES 2018] ASAKO, lénifiante romance japonaise - Critique

Réflexion sur l’impact du premier amour, ASAKO montre comment les premiers émois peuvent définir notre perception de l’amour pour le reste de notre vie.

[CANNES 2018] COMPTE-RENDU #6 : des japonais et l'excellente surprise de Lellouche !

Sixième épisode de nos aventures à Cannes, avec deux réalisateurs japonais et une excellente surprise Hors-Compétition !

UNE AFFAIRE DE FAMILLE, retour en demi-teinte pour Kore-Eda - Critique

Une petite déception, un film que l’on aurait aimé plus chaleureux.

[CANNES 2018] LE GRAND BAIN, un feel-good movie tendre - Critique

Le parfait prototype du film français que l’on aimerait voir plus souvent sur écran

Margot Kidder, cela ne vous dit peut-être rien.
Si on vous dit qu'elle a joué dans Sœurs de Sang réalisé par Brian De Palma, sorti en 1973 ?
Qu'elle incarnait Lois Lane dans la saga Superman (1978-1987) avec Christopher Reeve ?
Qu'elle était la mère de famille dans Amityville : La Maison du diable de Stuart Rosenberg en 1979 ?
Qu'elle interprétait Virginia dans Louisiane de Philippe de Broca en 1984 ?
Qu'elle était la voix originale de Gaia dans la série Capitaine Planète entre 1993 et 1996 ?
Ça vous parle sans doute mieux. Margot Kidder est décédée ce 13 mai 2018 à l'âge de 69 ans.

[CANNES 2018] UN VIOLENT DÉSIR DE BONHEUR, film baigné d’amour et de poésie - Critique

Premier long métrage de Clément Schneider, UN VIOLENT DÉSIR DE BONHEUR raconte l’histoire d'un jeune moine qui voit son destin basculer.
Un film baigné d’amour et de poésie, où les sens sont au cœur d’une évolution physique et psychique.

[CANNES 2018] COMPTE-RENDU #5 : un film de monstre argentin dingue et la transe de Gaspar Noé

Cinquième compte-rendu en direct de Cannes, avec Jafar Panahi, un film d’horreur agentin perché et le tant attendu Gaspar Noé !

MEURS, MONSTRE, MEURS, l'horreur en terre Sud-Américaine - Critique

Entre Lynch et Jodorowsky, un OVNI projeté à Cannes, dans la catégorie Un Certain Regard.

[CANNES 2018] CLIMAX, une hypnotique convulsion cinématographique - Critique

Gaspar Noé s'intéresse à la notion de chaos. Et en tire Climax, une pure expérience sensitive.

INSTALIFE, portrait pop et dangereux d'une social-addict - Critique

Un film qui cherche à définir ce qu'est le "cool" !

Photos du journal

CANNES 2018 - FAHRENHEIT 451, adaptation insipide de Bradbury pour HBO ! Critique :
https://buff.ly/2KigNd5

[CANNES 2018] 3 VISAGES, la possibilité d'un cut - Critique

Le résultat est probablement moins puissant que Taxi Téhéran mais tout aussi recommandable.

Box-office US : AVENGERS cartonne toujours, suivent 2 sorties : LIFE OF THE PARTY avec Melissa McCarthy et BREAKING IN avec Gabrielle Union !

ET MON CŒUR TRANSPARENT, thriller esthétique - Critique

ET MON CŒUR TRANSPARENT parvient à créer une atmosphère particulière et à maintenir un suspense haletant avec un dénouement à la hauteur de nos espérances.
Au cinéma ce mercredi !

THE SPY GONE NORTH, pur film d'espionnage à l'ancienne - Critique

Après Nameless Gangster et Kundo, le réalisateur Yoon Jong-bin revient, à Cannes, avec THE SPY GONE NORTH.
L’un des rares et des meilleurs films à traiter des deux Corées avec autant d’aplomb depuis le Joint Security Area de Park Chan-Wook.

Photo de couverture de

Ce 10 mai, Cannes fut une plongée étourdissante dans les années 90, les années sida, une ode à l’amour sous toutes ses formes, aux gens qui doutent, qui tremblent et qui paniquent.
Ce 10 mai, Cannes était sous le signe d’un cinéma générationnel qui fait du bien à l’âme, d’un cinéma qui nous plait et que l’on aime tellement qu’on a envie de courir vite pour le découvrir.
Ce 10 mai, Christophe Honoré, à qui l’on doit déjà de très beaux moments de cinéma, n’en déplaisent à ses détracteurs, présentait son dernier film en compétition PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE et c’est une merveille.

➡️ https://www.leblogducinema.com/critiques/critiques-films/cannes-2018-plaire-aimer-et-courir-vite-869056/

[CANNES 2018] COMPTE-RENDU #4 : le premier gros ratage de la Compétition !

Jour 4 avec Eva Husson, Romain Gavras et un premier film belge qui fait l'unanimité !

GIRL, un premier film qui force le respect - Critique

La Croisette s'emballe pour ce premier film pudique et émouvant !

[CANNES 2018] LE MONDE EST À TOI, éloge de la vacuité - Critique

Romain Gavras filme un monde devenu un cliché ambulant.

Blogs Audio